Nos années sauvages – Epilogue : Achever

Soirée de Lancement Nos Années Sauvages - Epilogue : AcheverJeudi 17 janvier, le dernier volet de la revue Nos Années Sauvages, célébrera au  Bon Accueil, le temps d’une seule et unique soirée, le lancement de son troisième numéro « Epilogue : Achever » , l’occasion de mordre du loup, avec des couverts en argent !?

Nos Années Sauvages : précis conceptuel

Lancées sous l’impulsion de Thomas Cartron, photographe, et de Sylvain Wavrant, styliste et étudiant à l’ESSAB, Nos Années Sauvages est un projet d’édition en 3 parties, qui traite des rapports de l’Homme et de l’Animal, un prétexte pour aborder plus largement, la nature de l’homme, avec un parti-pris esthétique qui relève davantage de l’élégance que de la boue des porcheries.

D’ailleurs inspirées de la revue finlandaise Revs Magazine, et plus particulièrement des créations du styliste Alexander Mc Queen, Nos Années Sauvages interrogent par la même occasion, ces limites spongieuses entre le monde de l’art et l’univers de la mode.

Construites autour d’un shooting central de mode, les différentes propositions artistiques de la revue se sont cristallisées grâce aux nombreuses rencontres de Thomas Cartron et Sylvain Wavrant, partageant cette même volonté de promouvoir de jeunes créateurs, artistes et designers.

Loin de son paronyme Terre Sauvage (!), Nos Années Sauvages élargissent la définition de l’animal en introduisant la notion d’hybridation homme/animal, insufflée depuis des siècles, par les mythes, les contes, l’imaginaire populaire ou encore le chamanisme.

Apprivoiser < Domestiquer < Achever

Nos Années Sauvages, ont pris leur envol avec le lancement du premier numéro, « Prologue : Apprivoiser« , tiré à 68 exemplaires seulement (!) et aujourd’hui épuisé, en mai 2012.

Nos Années Sauvages – Prologue : Apprivoiser

Le second volet, « Acte I : Domestiquer »,  tiré à 100 exemplaires, a connu un écho plus lointain avec un double lancement organisé au Recyclart de Bruxelles, puis au Phakt, Centre Culturel Colombier, en octobre 2012.

Nos Années Sauvages – Acte I : Domestiquer

Projet alternatif, jouant sur la périodicité caractéristique des revues et magazines  traditionnels, sans s’encombrer d’une actualité culturelle jetable, Nos Années Sauvages exhibent une facture graphique et esthétique, qui pourrait froisser le plumage de nombreux autres canards !

Vendus au prix (coûtant) de 6 €, les exemplaires sont rares et se laissent dénicher à la Librairie Alphagraph (5 rue d’Echange, 35 000 Rennes) mais également, sur demande.

Troisième et dernier volet : le  festin final

Clôture de la trilogie, le troisième et dernier numéro de Nos Années Sauvages, badine avec la mort et les vanités. Plus sombre, ce numéro n’en est pas moins plus varié. Alors, si vous souhaitez savoir pourquoi « la poussière ne vole qu’en présence du soleil », replonger vos doux doigts dans les travers abandonnés de la Charogne de Baudelaire, ou caresser des photographies comme on caresse des fourrures, loin des yeux inquisiteurs de Brigitte Bardot, ce troisième volet de Nos Années Sauvages, comblera sûrement votre faim carnassière de chacal errant.

Nos Années Sauvages – Épilogue : Achever

La soirée de lancement prendra également la forme d’une rétrospective avec la présentation des deux précédents numéros (« Prologue : Apprivoiser » et « Acte I : Domestiquer« ) et celle d’un vernissage, avec l’exposition des photographies de Thomas Cartron et des créations du designer Thomas Dellys, qui réalise d’ailleurs un display inédit à chaque nouveau lancement de la revue, ainsi que celles de Matthieu Triolet, Carine Peynaud et Violaine Arnaud, entre autres, mais encore…

Teaser – Nos Années Sauvages – Épilogue : Achever from Nos Années Sauvages on Vimeo.

La soirée de lancement sera également accompagnée de 2 concerts : une performance sonore de Chambre 2 et un live « electro-fantastique » de Marc de Blanchard… ainsi que de quelques autres surprises…

Soirée de lancement Nos Années Sauvages – Épilogue
@ Le Bon Accueil (74, canal Saint-Martin – 35700 Rennes)
Jeudi 17 janvier à partir de 18h
Avec le soutien de PFA – Pompes Funèbres Animales (aka Alix Gallet) !!

Plus de liens, plus d’amour :
L’évènement Facebook
Le site de Nos Années Sauvages
Le Blog
Voir également Nos Années Sauvages #1 et  Nos Années Sauvages # 2

Author: rennesacoupdecoeur

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.