La Soif – Le webdoc

Le 21 juin dernier sortait le premier webdoc sur la Rue de la Soif, la mythique rue Saint-Michel décryptée par trois étudiantes de Sciences Po Rennes associées au Mensuel de Rennes et à la Société Regards. Une rencontre entre les barmen, habitants et commerçants de ce haut lieu des soirées bretonnes. Quelque mois après sa sortie, c’est l’occasion de revenir avec Hélène Goutany sur la genèse du projet. « Lorsque le 1929 a fermé ses portes nous étions toutes les trois à l’étranger. Le 29, c’était un endroit où l’on se sentait bien, où il y avait de bons concerts et une bonne ambiance. A partir de là, on a commencé à se dire que la rue de la soif changeait, qu’il y avait de moins en moins de licence de bar et que peut-être la rue de la soif allait fermer. A cela, il faut ajouter les incidents qui se sont produits dans le quartier, comme l’incendie, où l’homme poignardé. Quand on parlait de la rue de la soif c’était donc dans des termes péjoratifs, insistant sur l’alcoolisme des jeunes, la délinquance ». Car il est vrai que la rue de la soif souffre d’une mauvaise réputation, qu’à cela ne tienne, Hélène, Fabienne et Lucie veulent en montrer une autre image. « Cette ambiance festive qui fait le caractère de Rennes ! ». Un projet en tête : parler de cet endroit où elles avaient passé de bonnes soirées. Le format du webdoc émerge alors sur Internet. « On a trouvé que c’était la meilleure façon de donner une vision personnelle de la rue de la soif, en montrant les différents aspects de cette rue qui sont peu souvent mis en avant ». En quatrième année à Sciences Po Rennes, Fabienne Rozier, Lucie Le Moine et Hélène Goutany épaulées de Felix Lepottier, étudiant en cinéma à Rennes 2, pour la caméra et le montage.

Mais pour lancer un projet d’une telle ampleur, il faut du soutien, Romain Joly, du Mensuel de Rennes a soutenu le projet et a collaboré tout au long de sa réalisation. « Il nous a apporté le professionnalisme que nous n’avions pas, un soutien matériel et nous a permis de mener le projet à bout ». La société Regards a quant à elle conçue la plateforme web et plus récemment une application.

Une fois le partenariat avec les deux entreprises scellé, le projet a tout de suite pris tournure. « On a pu avancer rapidement mais c’était beaucoup de travail, car nous avions nos études à côté et Romain été déjà bien occupé avec Le Mensuel ». Au final, le webdoc est une vraie réussite. «Le bilan est positif même si nous n’avons pas pu exploiter toutes nos idées car cela demeurait un projet étudiant. Mais on a appris beaucoup de cette collaboration ».

Télécharger l’application
Faire un tour sur la page Facebook
Visionner le webdoc

K.D

Author: Kahina D.

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.