Le jour où j’ai rencontré Joëlle Ciocco

Prêtresse, papesse, gourou, héroïne, les adjectifs pour qualifier Joëlle Ciocco ne faillissent pas. Joëlle intrigue, Joëlle fascine mais surtout Joëlle captive. Cette épidermologue reconnue, biologiste de formation, propage des conseils précieux, presque sacrés et bichonne votre épiderme. Votre peau, c’est en quelque sorte la caution de votre patrimoine cutanée. Toutes les stars se l’arrachent et veulent passer entre ses mains, Joëlle Ciocco n’a plus à faire ses preuves. Lorsque David de Blush (19 rue du Chapitre, 35000 Rennes), nous a proposé de la rencontrer « pour de vraie » c’était une occasion en or, on a sauté dessus, avec joie. Joëlle Ciocco est venue en terres bretonnes pour une parenthèse d’exception. Dans le cadre des salons des chambres d’hôtes, Marnie et Mister H, sur fond d’huîtres et de vin blanc, Joëlle Ciocco s’adapte aux coutumes locales. Notre discussion prend alors des allures de mini-consultation. Rencontre.

joelle ciocco

« Bien dans sa tête, bien dans sa peau »

Cela ne sert à rien d’insister, Joëlle ne nous confiera pas le secret de la jeunesse éternelle… Mais nous éduquera plutôt à comprendre la membrane de la peau. « Le vieillissement vient du cerveau. Nous avons une chronobiologie du vieillissement, que l’on nous a insufflé depuis la nuit des temps… Le cerveau est customisé à vieillir, mais lorsque l’on regarde la cellule du premier jour de notre naissance et la cellule de la dernière, c’est la même. C’est le logarithme du cerveau. Petit à petit on va prendre des habitudes : moins bien respirer, moins faire de choses… ». Finalement tout paraît simple et on il n’y a qu’un secret pour bien vieillir : LA VOLONTE. « Il faut savoir apprécier le bon vin mais aussi savoir s’arrêter, faire du sport (au moins 30 min par jour, il faut se l’imposer) et adopter une alimentation responsable ». Ne cherchez pas, la meilleure crème du monde, celle qui effacera de manière révolutionnaire vos rides naissantes et vous fera rajeunir, n’existe pas. « Il y a plusieurs solutions à un problème, s’il n’y en avait qu’une ça serait bien triste… Si la cosmétique est efficace, c’est qu’elle est dangereusement efficace. On doit étudier la préhistoire de la peau, son histoire est différente pour chaque personne. Prenez une personne qui habite en Bretagne ou à Aix-en-Provence, c’est la même personne et pourtant elle ne se trouve pas dans le même milieu, pour un nettoyant c’est pareil. Il y a une question préalable cruciale : qu’est ce que l’on nettoie ? ».

L’organe peau est un organe très particulier, composé de cellules épithéliales que l’on retrouve uniquement dans le cerveau. C’est très conscient : « bien dans sa tête, bien dans sa peau »

Comprendre la peau pour mieux la soigner

« L’organe peau se divise en quatre parties : la partie du corps, les muqueuses, les phanaires (sous les pieds, mains..) et le visage ». Joëlle Ciocco s’offusque, en matière d’hygiène on donne tout pour le corps et les muqueuses, mais que fait-on pour notre visage ? « C’est pourtant ce que vous polluez le plus. Sur votre corps, vous mettez des vêtements, vous lavez vos vêtements puis vous lavez votre corps. Votre visage lui, n’a pas de vêtement, il est beaucoup plus exposé que votre corps, vous y mettez des produits cosmétiques, du maquillage…vous le malmenez. La question qu’il faut donc se poser c’est avant tout de savoir quel est le produit adapté à votre peau et à sa biodivercité ». Joëlle Ciocco pronne une cosmétique raisonnée et bien utilisée. Et tant qu’à faire, un petit conseil au passage, vous pouvez oublier complétement les eaux micellaires (mais ça avec David, on le savait déjà)…

joelle ciocco

L’effet Joëlle…

La Maison Joëlle Ciocco possède son propre laboratoire… Tous les produits sont réalisés à la main et tous les produits sont mis sous-vide, gage irréprochable d’hygiène. Joëlle a toujours baigné dans les soins, en commençant dès 24 ans à fabriquer ses propres recettes. Chez elle, la star c’est elle et Joëlle Ciocco n’a pas à rougir de sa réputation. Les soins et les consultations dans son institut à la Madeleine sont ultra-plébiscités et font rêver. Joëlle Ciocco vend avant tout un soin, et non pas un produit. C’est la première à avoir créé le double nettoyage (Première étape : lait onctueux capital, seconde : lotion lactée (le soir) et lotion aromatique (le matin).

Joëlle Ciocco est un personnage haut en couleurs, qui donne tout de suite envie d’essayer ses produits et d’adhérer à sa philosophie. Finalement, vous achetez plus qu’un soin, vous adoptez une vraie philosophie de vie. C’est ça aussi l’effet Joëlle.

Ne lui dites surtout pas qu’elle est proche du consommateur, ça ne l’intéresse pas. Elle, c’est être proche de la peau qui l’intéresse.

La conclusion est finalement assez simple, ne vous obstinez pas à chercher un produit efficace, cherchez celui qui l’est pour vous. Et nous avons promis à Joëlle que nous vous alerterons : « Mesdames, vous avez un vêtement cutané, plus vous préserverez ce film, moins vous aurez de problème de vieillissement et plus vous garderez votre éclat ! ». Notre promesse est tenue, le combo (graines, yoga, eau à volonté) ça aide aussi pas mal, mais ça on le savait déjà… La messe est dite.

La gamme de produits Joëlle Ciocco est à retrouver chez Blush, 19 rue du Chapitre – 35000 Rennes.

No Comments Yet

Leave a Reply