Rencontre avec WE ARE COLORADO

We are Colorado, c’est la nouveauté rennaise de la scène électro/pop. Programmés aux Trans Musicales avec leurs copains Leska cet hiver, les jeunes ont tout de grands garçons puisque nous les retrouverons au festival des Vieilles Charrues cet été. Nous avons eu l’opportunité de rencontrer les deux phénomènes, lors de l’audition bretonne des Inouïs du Printemps de Bourges à l’Antipode MJC.

_NOE6376-3
                                                               Martin / Charles

On vous a découvert à la conférence de presse des Trans Musicales et on a tout de suite adoré. C’était comment pour vous ce festival ?

Martin: C’était complètement dingue !
Charles: C’était notre meilleur concert en vrai ! C’était de la folie, les gens étaient super nombreux, super réactifs, c’était trop trop cool ! On a jamais autant stressé avant un live par contre.

C’était votre premier festival peut-être ?
M: On a déjà fait Art Rock avant !
C: Ouai, c’est pas un petit festival mais les Trans’ c’est une plus grosse jauge donc plus impressionnant ! Mais c’était super et comme quoi ça valait le coup de stresser comme des porcs !
M: On  a eu du mal à s’en remettre par contre. On a du mettre une semaine ou deux.
C: Bah on a bien fait la fête après, on a profité ! C’est pas tous les jours qu’on joue aux Trans’ … Ça fera des bons souvenirs!

_NOE6683

Vous avez pu rencontrer d’autres artistes pendant le festival ? Il y en a qui viennent de Finlande etc.
M:  Il y en a pas mal qui restaient entre eux.
C: Et puis il y a tellement de monde ! Ça change tous les jours donc c’est pas évident non plus.
M: Après nous on connaissait déjà Marc et Thomas de Leska donc c’était cool de les avoir avec nous.

Il y a un enjeu avec les Trans’ c’est quand même un gros festival, non ?
C: Mais carrément, en plus si tu fais une belle prestation t’as moyen d’avoir des retombées.

Oui on a vu que vous seriez aux Vieilles Charrues, qu’est-ce que ça vous fait ?
M: C’est impensable !
C: C’est fou !
M: J’y vais depuis 7 ans en tant que festivalier. Y jouer c’est autre chose, c’est énorme !

_NOE6651

_NOE6646

Comment vous avez été sélectionnés ?
M: C’était le soir où on a su qu’on jouait aux Trans.
C: C’était en Avril 2016 ! On jouait à l’Ubu pour la soirée Label Charrues, mais nous on ne faisait pas partie de la sélection. Et ce soir là on a rencontré Jean-Jacques Toux, le programmateur des Vieilles, il nous avait repérés et il nous a dit qu’il nous gardait en tête. Ensuite on a su qu’on jouait aux Trans et dans la foulée on a eu sa confirmation.

Vous avez débuté quand et comment ?
C: Ça fait un peu plus d’un an, on s’était rencontrés au collège. On avait déjà un autre groupe, après on a continué de créer de la musique ensemble. Colorado est arrivé au lycée, juste pour le kiff. On était plus rock au départ mais après on a apprécié la musique électronique. Martin a commencé à faire quelques trucs et on s’est dit tout naturellement qu’on allait monter notre groupe ensemble.
M: On n’a pas eu l’occasion de faire des petites dates, on a eu directement un tourneur !
C: 
On a décidé d’aller voir un producteur, c’est comme ça qu’on a sorti notre premier EP et c’est de cette même manière qu’on a eu un tourneur ! Il nous a signés directement, comme un coup de coeur. Rennes à coup de coeur … 

Belle transition !  Colorado, c’est un coup de coeur aussi pour le nom ?
M: C’est purement esthétique. Il n’y a pas de message derrière.
C: On trouvait ça joli, ça nous parlait. On est pas trop engagé, même dans notre musique, il n’y a pas forcément de message. C’est purement fictif.

Vos projets après la soirée de ce soir ?
Les deux: Composer l’album !
C: On a sorti deux EP mais là le but c’est l’album. On a déjà commencé à composer, ça sortira fin 2017.  Puis sinon, faire d’autres dates !

_NOE6678

Vous êtes assez d’accord quand vous composez vos sons ?
M: Ouai ! Quand on fait quelque chose de nul on le sait, et au contraire quelque chose de bien on le sait aussi.
C: Entre nous, on a les même affinités musicales donc on est souvent d’accord.

Vous êtes originaires de Saint-Brieuc, et tout nouveaux rennais. Une bonne adresse à nous recommander ?
C: On est rennais depuis peu oui. On se rend souvent au Grand Sommeil. C’est un bar, juste à côté de chez nous.

_NOE6673
On a des questions bien bretonnes… Plutôt crêpes au caramel et beurre salé ou galette-saucisse ?
M: Galette-saucisse ! Direct.
C: J’ai toujours du mal à faire des choix. J’vais dire crêpes caramel beurre salé. Parce que galette-saucisse c’est bon, mais on connait quoi. Le caramel arrive encore à me surprendre !
M: Mais mec, la galette saucisse aussi. Elle me surprend tout le temps !

Plutôt cidre ou chouchen ?
Les deux: Chouchen.
M: Remarque, on en a gouter à Carhaix une fois, c’est violent ! C’était un chouchen artisanal, le truc tu pouvais déboucher des chiottes avec !
C: Il nous a servi un petit verre et nous a conseillé de ne pas tout boire avant de monter sur scène. On ne le croyait pas trop quoi, on a pas tout bu mais ça nous a bien chauffé !
Parce que le cidre c’est bon, mais autant boire du jus de pomme ou passer au plus violent quoi.

Un mot de fin pour nos rennais ?
M: Bonjour.
C: Le pauvre mot ! Bah venez au Grand Sommeil !
M: Allez un vrai mot de la fin … Galette-saucisse mec (avec le point d’exclamation) !  Ou alors Kenavo, je sais pas. C’est peut être pousser le vice un peu trop loin.
C: Kenavo ça fait vite le parisien qui se croit un peu breton et qui dit Kenavo !

_NOE6652

Merci à Martin et Charles pour cette interview sincère, drôle et propre à eux-même. Le live nous a ravis pour cette fin de soirée, avec une très belle énergie et l’envie de continuer à danser encore quelques heures.

Photos : Noé C. Photography

 

1 Comment
  1. Coucou,
    J’ai également eu l’occasion de voir ce groupe sur scène, ils sont vraiment talentueux. Ils méritent vraiment d’être connus. Je trouve qu’ils proposent une musique qui sort de l’ordinaire.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>