La Cenerentola sur écran(s)

La Cenerentola Rennes

Alors que la Cenerentola se joue à Rennes à l’Opéra depuis jeudi 28 mai, des milliers de spectateurs ont rendez-vous vendredi à 20h sur la place de la mairie pour assister à une retransmission exceptionnelle de l’oeuvre de Rossini.

Nul besoin de vous conter en détail l’histoire de Cendrillon…. Le baron de Montefiascone, Don Magnifico, vit avec ses trois filles dans un château décrépit. Alors que Clorinda et Tisbe, ne font rien de la journée, Angelina (Cendrillon) doit servir ses soeurs. La suite de l’histoire vous la connaissez, le prince charmant finit par arriver. Mais attention, ne cherchez pas de pantoufle dans la version de Gioacchino Rossini. Le conte de Perrault se retrouve amputé d’un joli détail et c’est un bracelet qui remplace la célèbre chaussure en vair (ou verre), sujet de tant de controverses.

La Cenerentola nous a fait vivre un moment d’exception. L’orchestre et son charismatique chef Darrell Ang, ont été très chaleureusement accueillis. Les ouvertures dans les opéras ont cette particularité qu’on les joue très souvent seules. Chez Rossini, il s’agit d’un moment particulièrement privilégié. D’ailleurs « Guillaume Tell » est souvent réduit à son ouverture.

On a retrouvé dans la mise en scène l’influence de Jérôme Savary, pleine d’originalité, de fantaisie, voire d’extravagance, dans le bon sens du terme. Les voix internationales des chanteurs étaient magnifiques. La mezzo-soprano Jose Maria Lo Monaco (Angelina) est originaire de Catane, le tenor (Daniele Zanfardino) de Naples, le Baryton (Marc Scoffoni) de Marseille, et les autres chanteurs de Suisse, Angletterre ou Italie.

La Cenerentola oscille entre comique et émotion et le mélange est parfait.

La diffusion en direct de La Traviata sur la Place de la Mairie © Laurent Guizard
La diffusion en direct de La Traviata sur la Place de la Mairie © Laurent Guizard

Pour l’annecdote, la dernière représentation de la Cenerentola à Rennes, c’était en 1994, quelques jours seulement après l’incendie du Parlement. Après la Traviata de Verdi il y a deux ans, l’Opéra de Rennes réitère son opération d’envergure « sur écran(s) » pour la quatrième édition. L’opération devient une grande fête de l’opéra, en diffusion à Rennes et simultanément à Betton, Cesson-Sévigné, Montgermont, Saint-Jacques-de-la-Lande, Arradon, Belle-Ille-en-Mer, Dinard, Hennebont, Morlaux, Pontivy, Saint-Malo et même Jersey.

Nous sommes persuadés que les spectateurs qui profiteront de la retransmission sur grand écran dans différentes villes de Bretagne y prendront le même plaisir que nous. Alors n’hésitez plus, à vendredi…

No Comments Yet

Leave a Reply