Les Tombées de la nuit 2014

Tombées de la nuit 2014Unique en son genre, le festival rennais les Tombées de la Nuit met à l’honneur les arts de rue dès les premiers jours d’été. Artistes et habitants se rencontrent dans des lieux publics inattendus, aussi bien dans le centre ville qu’aux alentours. Ainsi surprises et émerveillements s’installent dans les rues, places, parcs, scènes et quartiers de la ville pendant un petit mois. Un événement riche en diversité culturelle, qui s’anime depuis le 28 juin et ce jusqu’au 20 juillet. Sous forme de trois week-ends successifs, il propose des expériences culturelles en tout genre. Aussi surprenantes qu’attractives, Rennes à coup de cœur vous invite donc à goûter aux tombées, de nuit comme de jour.

Au départ lors de sa création c’est une initiative de la ville de Rennes consistant à promouvoir des festivités culturelles durant l’été et notamment destinée pour un public qui ne partait pas en vacances. Un projet original et avant-gardiste pour l’époque (créé en 1980) puisqu’il fut le premier festival des arts de la rue et de l’oralité en France. Alliant plusieurs secteurs artistiques (danse, théâtre, cinéma, art contemporain , musique…), les tombées de la nuit c’est un événement à part pour sa diversité, son goût du challenge, mais aussi son espace. Comme le précise l’un de ses créateurs, Claude Guinard, il n’y a pas de limite artistique. C’est pourquoi le festival permet d’aller écouter un conteur, contempler une danseuse ou un acrobate… C’est parfois très poétique, on peut par exemple faire un balade théâtrale avec des artistes. Mais aussi fêtarder en club sur de la grosse techno !

Photo : Nicolas Joubard
Photo : Nicolas Joubard

En plus de sa palette artistique, ajoutons-y un brin de folie. Il n’est pas à oublier qu’une des caractéristiques principales des TDLN c’est son mélange des styles. Du genre à programmer un groupe pop à l’opéra. Rires et étonnements seront aux rendez-vous !

C’est aussi un vrai projet d’union entre artistes et spectateurs. Il y a un réel contact entre la scène et le public, ils interagissent énormément pour certaines performances.

La forme est primordiale. Comme au théâtre, la scène se doit d’être mise en avant. Les lieux choisis par le festival sont multiples et variés et raconte une véritable histoire. S’orchestrant aussi bien en intérieur qu’en plein air. « Les TDN aiment recycler en « scènes » des lieux de la vie quotidienne « pour que la culture ne reste pas dans sa tour d’ivoire ». »

En outre, les tombées se révèlent être un grand rendez-vous des amoureux de l’art, certes un peu barjo mais ouvert à tous, et très accessible.

En 2013 le festival s’étend dans la métropole. Cette année des événements seront organisés à Laillé et Apigné par exemple.

©Kurt Perschke
©Kurt Perschke

Les TDLN vous propose 3 week-ends successifs à thèmes.

Tout d’abord un « week-end en ville » du 3 au 6 juillet. Ensuite il s’enfuit dans les alentours avec un « week-end panique au village » du 11 au 17 juillet à Laillé. Pour enfin vous mettre à l’eau du 17 au 20 juillet, en guise de clôture, avec son « week end au bord de l’eau » à Apigné.

Voici une petite sélection des événements qui animeront le centre-ville rennais :

CIRQUE

Esplanade Charles de Gaulle :

Du 28 juin au 9 juillet, le NoFit State Circus sera sur l’Esplanade Charles de Gaulle à Rennes avec son nouveau spectacle BIANCOSOUS CHAPITEAU : voltige acrobatique circassienne aérienne, chorégraphiée et musicale, à ne pas manquer !

Place de la mairie, place du parlement :

La Compagnie XY sera aux TDLN les 3, 4 et 5 juillet pour un cirque acrobatique collectif en grande forme, avec leur création IL N’EST PAS ENCORE MINUIT.

DANSE

Gare Sud :

FLAT : Danse aérienne verticale et théâtrale sur immeuble par le chorégraphe, performeur et artiste multimédia Rodrigo Pardo.

Champs libres :

La compagnie de l’israélien Sharon Fridman sera présente aux champs libres pour présenter son projet « Valse du vertige contemporain »

MUSIQUE

Parc du Thabor :

Loup Barrow trio :  L’homme orchestre sera présent avec Olivier Mellano pour nous faire rentrer dans son univers bizarroïde muni de ses nombreux instruments hors du commun !

Ubu :

Pour les amateurs de musique électronique, le collectif Crab Cake Corporation réuni autour de Luke Von Westen mixera de 00h à 6h le 4 juillet.

Pour plus d’informations : http://www.lestombeesdelanuit.com/

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>