Brunch des créateurs #6 : Lenocip

lenocip 1Derrière Lenocip se cache Aésane Piconel. Cette jeune créatrice originaire de Bordeaux et installée à Paris a créé sa propre marque d’accessoires de mode en 2012. Couleurs douces, formes minimalistes et matières nobles font de Lenocip une marque pleine de poésie et féminine à souhait. C’est avec joie que nous accueillons Aésane au Brunch des Créateurs, dimanche 18 mai. En attendant de découvrir ses créations, rencontre avec la créatrice à l’avenir prometteur.

Peux-tu te présenter brièvement ?

Je m’appelle Aésane, j’ai 25 ans, je suis originaire de Bordeaux, mais je vis maintenant à Paris depuis 1 an et demi où j’exerce le métier de créatrice d’accessoires de mode.

As-tu effectué des études de mode ?

J’ai d’abord effectué des études de design pendant 4 ans puis j’ai pris des cours de couture, de stylisme et de modélisme pendant un an et j’ai terminé par une formation complémentaire, d’un an aussi, de stylisme et de modélisme de lingerie. Mais parallèlement à mes études de design, j’ai toujours pratiqué la couture. Et j’ai perfectionné mes techniques et appris le stylisme lors de mes formations complémentaires.

Comment décrirais-tu Lenocip en quelques mots ?

Lenocip c’est une marque d’accessoires de mode pour femme. Les lignes sont toujours féminines et contemporaines avec des couleurs douces et classiques.

Pourquoi des accessoires de mode ?

Pour moi c’était le lien évident entre le design d’objet et la mode. J’ai toujours été intéressée par ces deux domaines, mais j’ai commencé mes études par le design d’objet. La couture est toujours restée une passion et c’est pour moi le médium évident qui me permet de concrétiser mes idées.

Un ou deux adjectifs pour décrire la jeune créatrice que tu es ?

Passionnée et déterminée.

Quelles sont tes inspirations ?

Je m’inspire beaucoup de l’univers de la décoration, et du design scandinave. Ce que j’aime ce sont les lignes pures, les formes contemporaines et minimalistes ainsi que les matières nobles et naturelles.

Que défends-tu à travers Lenocip ?

A travers Lenocip, je défends le travail artisanal, le fait-main local, ainsi que le travail des jeunes créateurs et designers.

Comment travailles–tu ?

Je travaille pour le moment dans mon salon qui est de plus en plus envahi par les tissus ! ça commence à devenir le gros bazar alors j’aimerais rapidement me trouver un vrai atelier.

Je travaille généralement sur des petites séries et j’essaie d’utiliser le plus possible des matières « naturelles » ( lin, coton, cuir, laine ). Mes tissus peuvent, pour certains modèles, venir de fin de séries des maisons de couture. Dans ce cas, la série est forcément très limitée et c’est pourquoi au sein d’une même collection, les tissus peuvent varier. Mais j’aime cette idée d’éphémère et de presque unique.

En quoi le Brunch des Créateurs t’intéresse, que peut-il t’apporter ?

Le Brunch des Créateurs m’intéresse tout d’abord parce qu’il se situe à Rennes, une ville dont je ne suis pas originaire, comme Bordeaux et où je ne vis pas, comme Paris. C’est donc pour moi une visibilité supplémentaire. Mais je suis également ravie d’y participer car il va me permettre de rencontrer et d’échanger avec de nouveaux créateurs et d’avoir un regard extérieur sur mon travail.

On peut parfois se sentir un peu seul et découragé lorsque l’on travaille sur ses créations dans son atelier et les ventes éphémères et salons de créateurs sont un peu une concrétisation de tout le travail que l’on a fourni dans l’ombre et un moyen de se booster pour continuer !

Site internet
Boutique en ligne
Page Facebook

No Comments Yet

Leave a Reply