Rencontre avec Lydia Garcia, make-up artist

Photo Pilougraphie
Photo Pilougraphie

Aujourd’hui, Rennes à coup de cœur a rencontré une artiste touche-à-tout : Lydia Garcia, make-up artist.

On parle assez peu finalement de cette profession, doux mélange entre mise en beauté, stylisme, dessin, peinture… Cet art à part entière est devenu une vraie passion pour Lydia, jeune esthéticienne à domicile de 27 ans.

En effet, depuis toujours, l’art fait partie de sa vie. Après 12 ans de dessin, de la poterie, de la danse, elle ne peut le nier, c’est une artiste. Passionnée par l’esthétique, elle obtient d’abord son CAP où elle prend goût au maquillage grâce à une de ses professeurs spécialisée dans le make-up artist.

Mais percer dans ce milieu est très compliqué et les écoles de maquillage sont excessivement  chères, autour de 10 000 euros par an, et toutes sur Paris. Après avoir travaillé dans différents instituts et spas, Lydia crée son entreprise So Zen esthétique  et devient  esthéticienne à domicile. Spécialisée dans le bien-être de ses clientes, elle n’en oublie pas moins son côté artiste et commence à se constituer un book make-up.

Photo Thierry Giraud
Photo Thierry Giraud

Elle démarre les collaborations avec Ludivine Viguié, une photographe rennaise lors d’un shooting « Boudoir ». Depuis 2012, elle cumule son activité d’esthéticienne et de Make up artist. Le rythme peut être très soutenu puisqu’il lui arrive de réaliser jusqu’à 4 ou 5 shootings par mois.

Elle a également eu l’occasion de travailler pour la Fashion week à Paris avec la créatrice Priscille Canivet  à l’Hôtel Régina. Une très belle expérience pleine de strass et de paillettes !

Défilé Priscille Canivet - Fashion Week Printemps/été 2014
Défilé Priscille Canivet – Fashion Week Printemps/été 2014

En quête de nouveaux défis, Lydia a participé au Tour de France photo.  A cette occasion, des professionnels de la photographie font chaque année le tour des grandes villes de France pour une journée de shooting. L’année dernière, elle a pu montrer ses talents de styliste et de maquilleuse pour un shoot au Château de la Motte Beaumanoir à Pleugueuneuc. Elle a alors proposé les tenues, le maquillage et un décor « loges de Cabaret ».

Shooting Lydia Garcia

Côté inspirations, Lydia aime l’éclectisme, le surprenant un brin décalé. Elle prend exemple sur une make up artist française Caroline Saulnier  qui travaille à Londres dans le milieu de la mode. Cette dernière lui a inspiré ce shooting très MÂLE !

Photo Maxime Jouet
Photo Maxime Jouet

Elle  adore aussi l’univers de Ben Heine, un photographe et dessinateur belge aux talents multiples.

Ses idées lui viennent selon ses envies du moment comme lorsqu’elle se lance dans des shootings autour des Disney, son péché mignon!

Shooting Lydia Garcia
Maléfique – Belle au bois dormant

Certains shootings ne se passent pas sans encombres ! Elle nous en évoque un sur le thème rétro auquel elle a participé avec sa sœur sur les quais d’une gare aux alentours de Rennes. Alors que toute son équipe commence les prises de vues sans autorisation (oh les vilains !), le personnel de la SNCF a appelé la police qui s’est finalement amusée du shooting. Bilan : 1h30 de retard pour le train des voyageurs de la ligne.

C’est un travail de longue haleine comme lorsque Lydia se lance dans le body painting (peinture sur corps) où il faut plus de 5h pour réaliser un buste. Quand on voit le résultat sur cette collaboration autour du drapeau, on comprend pourquoi.

Photo Rémi Cozot
Photo Rémi Cozot

Cette artiste aux multiples talents intervient aussi pour différents événements : Enterrement de vie de jeune fille, Baby shower, Mariages, après-midi entre filles avec le vidéaste Simon Guyomard  et le photographe Pilougraphie  pour des souvenirs plein la tête.

Ses coups de cœur à Rennes

Antoine et Colette  21 rue Poullain Duparc. LA boutique vintage par excellence.

Colombus Café 1 place Ste Anne

L’épicerie  2 Rue des Fossés

Le chemin de table  15 rue St Melaine. Un bistro gourmand surprenant.

 

Une astuce Make up pour Rennes à coup de cœur

Pour les lendemains difficiles (oui, ça nous arrive), un trait de crayon blanc à l’intérieur de l’œil. Effet défatigant garanti !

 

Pour admirer le travail de Lydia, allez donc voir son book.

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>