Autour d’un mac-do avec Midi-Deux

photo20h. On a rendez-vous avec Florian, un des papas de Midi-Deux, dans un de ses QG le Mac Do de Colombia pour parler musique autour d’un combo parfait « 280-grandes potatoes-grand coca-Sunday ». Sexion d’Assault résonne, Florian réalise avec brio le blind test, l’interview peut donc commencer. Midi-Deux remet le couvert samedi soir à Rennes, pour la Sixième à l’Antipode, qui vous l’aurez compris est devenu leur cantine. Au menu ? Objekt & Oxyd pour une soirée qui affiche déjà complet depuis une semaine. Un rendez-vous d’initiés donc. Place désormais aux choses sérieuses…Ou presque.

Décidément vous ne quittez plus l’Antipode….

Pour nous c’est LA salle qui correspond le plus à notre état d’esprit de la fête, ou tout du moins la plus adaptable à notre esprit. On aime beaucoup l’espace et l’agencement de cette salle, le fait qu’il y ait un grand espace pour danser. Et depuis peu, on utilise les deux salles, encore mieux.

Vous n’avez pas peur de lasser les gens à force ?

Non, parce que l’on change tout le temps le type de programmation, c’est à chaque fois réfléchi. Puis on cherche à innover que ce soit au niveau de la configuration, de la décoration. On part du principe que si un jour ça nous lasse, alors ça lassera les gens. Et pour le moment on continue, les gens sont contents et il y a de la joie. Quand on se lassera, on fera autre chose !

Et samedi justement, qu’est-ce qui va changer ?

Déjà, la programmation, le fait qu’il y ait deux artistes qui joueront trois heures chacun, avec un côté bass music qui risque de faire trembler l’Antipode. On a d’ailleurs vu Oxyd cet été au festival Dimensions en Croatie. Objekt y était en 2012, le meilleur festival. Ensuite, on promet une déco qui sort de l’ordinaire, mais ça c’est une surprise, on ne va pas tout vous dévoiler.

La première c’était un peu votre baptême, au bout du sixième enfant, c’est plus simple pour s’organiser ?

C’est sûr qu’on a plus d’expérience aujourd’hui, mais il reste toujours plein de choses à régler. C’est surtout qu’on a la même équipe de bénévoles depuis le début, et c’est une des meilleures équipes que l’on peut imaginer. Gros bisous.

Vous avez affichés complet sur Digitick en un temps record et vous étiez en top des ventes devant Stromae. Vous cherchiez à lui voler la vedette ?

Nos parents n’ont pas compris, mais ils étaient contents pour nous et ils ont même pris en photo la page de Digitick. On est content et ça fait toujours plaisir de voir qu’il y a de l’engouement pour nos soirées, mais Stromae… enfin passons.

Complet douze jours à l’avance. Vous devenez la soirée la plus select de Rennes, ce n’est pas un peu contraire à l’esprit de Midi-Deux ?

Non, car ce sont vraiment des gens qui s’intéressent, que ce soit à la musique ou à l’ambiance que l’on veut créer. Il y a un engouement pour ce que l’on fait, tant mieux, on pourra grandir et faire des choses encore plus grandes. On cherche à faire partager notre vision de cette musique, de la fête, l’amener à Rennes, si c’est complet c’est que les gens s’intéressent. Je crois qu’à nos soirées Midi-Deux, les gens viennent avec le sourire, tout le monde est content et on vient entres potes, certains repartent amoureux. Finalement, on ne décide pas de venir par défaut le soir même mais on fixe un rendez-vous pour faire la fête ensemble. Le public fait vraiment parti de la marque de fabrique de Midi-Deux. Quand on parle de nos soirées à nos potes parisiens ou autres, on parle des bénévoles, du public, etc.

midi deux

On est rendu à la sixième, vous allez aller jusqu’où ?
C’est une évolution de l’enfance à l’adolescence. Donc ça durera jusqu’à ce que l’on meure. Mais après on pourra toujours ressusciter…

Peux-tu nous parler de la programmation ?
Objekt est avant-gardiste et beau gosse. A chaque fois qu’on l’a vu, il a épaté tout le monde avec ses dj sets. Epaté est peu dire. C’est un mec qui faisait partie des producteurs de bass music et qui aujourd’hui s’oriente techno tout en gardant des sonorités qui lui sont propres. Cela donne quelque chose d’impressionant.
Oxyd est un grand fan d’Objekt. C’est un des djs représentant le mieux le développement de la scène parisienne. Il a gagné le concours « dimensions love vinyls », c’est pour ça qu’il était là bas. Tout le monde sait qu’Oxyd rend fou.
Et pour la salle 2, on a donné carte blanche à nos poulains UVB76, on a invité Zwei Kreise, un jeune producteur très prometteur qu’ils nous ont fait découvrir. On est vraiment content de ce line-up.

Et d’ailleurs c’est pour quand un festival Midi Deux ?
On y pense beaucoup. C’est un projet que l’on a en tête, et on fait tout pour réaliser nos rêves.

Tu nous parles de tes coups de coeur à Rennes ? (A part le mac do et l’Antipode bien sûr)

Mon coup de cœur, c’est toute la ville, les gens, l’ambiance, le centre ville, les balades, le fait qu’il y ait beaucoup d’événements culturels, l’engouement pour la musique électronique, Blind spot, l’appart d’Anthony, les amis, tout, l’antipode, le festival Electronik, Ethnic food. En gros j’aime cette ville.

Promis, on vous racontera !

Podcast #113 – Oxyd [75021/ReleaseTheGroove/Technorama] by Midi Deux on Mixcloud

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>