Le Gourmet Vagabond

gourmetLes « Food-Truck » de l’anglais « food » nourriture et « truck » camion, sont, vous l’aurez compris une nouvelle tendance qui nous vient tout droit des États-Unis. En novembre 2011, « le camion qui fume », aujourd’hui le plus célèbre et gastronomique, était le premier à poser ses valises à Paris. Depuis le succès est grandissant et de nombreux entrepreneurs se sont lancés dans l’aventure, avec succès. Marc Dagonet et Arthur Guinoiseau, les deux papas du Gourmet Vagabond ont fait le pari d’importer le concept de la cuisine mobile à Rennes. Nous avons testé et validé leurs délicieux burgers et rencontré ces deux Rennais d’adoption, dont le succès s’annonce grandissant !

Bonjour Arthur et Marc, commençons par les présentations…

Arthur :  J’ai 28 ans et je viens du milieu de la restauration, j’ai fait des études dans ce domaine à, j’ai été manager d’un gros resto à Los Angeles et j’ai ensuite travaillé en tant que gérant-manager pour un groupe français pendant un peu plus d’un an.  J’ai rencontré Marc en octobre 2012 à Paris, on cherchait un peu tous les deux à entreprendre et on a commencé à discuter du projet.

Marc : Je suis un passionné de cuisine, je ne viens pas du tout de la restauration, je travaillais avant en tant que responsable régional pour le groupe Beaumanoir, ce qui fait que j’ai longtemps habité à Saint-Malo et que je connais bien la région.

Pourquoi avoir choisi la ville de Rennes pour implanter votre food-truck ?

À Paris, il y en avait déjà beaucoup trop pour pouvoir se faire une place et on trouvait que ça manquait vraiment en Bretagne. Rennes est une ville qui est jeune, étudiante et dynamique, ce qui représente un bon potentiel.

Où peut-on trouver le Vagabond Gourmand ?

Aujourd’hui, nous sommes situés place Hoche, en plein centre-ville du lundi au samedi de 11h30 à 14h30 et 15h le samedi. La ville nous a offert un emplacement central et dynamique qui nous a permis de nous faire connaître et qui nous offre une vraie visibilité au niveau des Rennais. Mais à terme, nous souhaitons aussi nous installer dans les zones tertiaires, où il y a beaucoup de salariés.

FT

Quelles sont les clés du succès de votre food-truck rennais ?

Nous avons commencé notre activité au mois de mai et nous avons passé l’été sur la côte du côté de Saint Lunaire. L’objectif était de se professionnaliser et de tester nos produits. À Rennes, comme ailleurs, les gens ont de plus en plus envie de manger vite et bien. Notre but est donc d’être les plus transparents possibles avec nos clients sur la provenance des produits utilisés.

D’ailleurs, pouvez-vous nous parler des produits ?
On communique beaucoup sur la provenance de nos produits, la viande par exemple vient de Dol-de-Bretagne, les pains sont faits à la Mézière tous les matins, les fromages viennent de chez Bordier et nous nous efforçons de recourir le plus possible à des légumes de saison. Chaque recette que nous proposons est certifiée « fait maison ». Nous hachons la viande chaque matin, les frites, les soupes, les desserts, nous faisons tout dans notre laboratoire, où nous préparons les produits, afin d’être les plus professionnels possibles.

Comment élaborez-vous les recettes ?

Nous sommes associés à une troisième personne, un chef d’un restaurant gastronomique à Saint-Suliac qui nous aide à réaliser les recettes et à choisir les produits. Nous avons proposé un burger de noël au bœuf rossini avec du foie gras et là on vient de lancer un nouveau burger de poulet au curry. En plus des classiques burgers au boeuf, nous proposons un burger au steack de saumon coupé au couteau et un autre au magret de canard. Ensuite, les clients ont le choix de l’accompagnement : frites-coleslaw ou soupe !

gourmet vagabond
Le Clara : bœuf, salers, oignons confits, poivrons et aubergines grillés, huile d’olive fumée

Quels sont les ingrédients indispensables pour faire un excellent burger ?

Déjà, il faut un bon pain, c’est incontournable, on a du faire 15 à 20 tests de pains différents avec plusieurs boulangers pour arriver au résultat escompté. Et pour un vrai burger : du bœuf et le choix de l’assaisonnement. Deux éléments pour lesquels il ne faut pas se tromper, après on peut faire ce que l’on veut !

Et si vous ne deviez retenir qu’un seul burger, quel est celui que vous choisiriez ?

On les aime tous mais notre grand classique reste le TGV, le plus abordable en termes de goûts, qui ressemble le plus à un burger classique. Le TGV : pour le très gourmet vagabond !

Et notre question habituelle : quels sont vos coups de cœur à Rennes ?

Arthur : le bar de la grappe !

Marc : le pub frog and friends !

Mais on travaille tellement en ce moment, donc on a pas vraiment le temps ni de sortir ni d’aller au restaurant.

gourmet vagabond
Notre verdict sur le test du Burger Clara :

Les + : des frites excellentes bien au-dessus du lot de leurs rivales rennaises, des recettes originales, un pain à burger délicieusement brioché et des produits d’excellente qualité

Les – :  l’assaisonnement du coleslaw un peu trop acide et le goût du fumé très présent pour le Clara.Verdict : On valide et on en rêve encore.  A tester de toute urgence !

gourmet vagabond rennes
La carte des burgers : formule (burger-frites-coleslaw) à 10€

crédit illustration : Justine Prigent

 

1 Comment
  1. Youpi, pressé de tester !
    Content par contre de ne plus être étudiant, car 10€ le burger-frites, ça pique un peu…

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>