Champ libre au jeu vidéo, Playtime prend ses quartiers à Rennes

 

Logo PlaytimeDepuis le 20 décembre 2013, les Champs Libres accueillent l’exposition Playtime – Videogame Mythologies. Ne nous y trompons pas, cette exposition n’est pas une simple vitrine à l’effigie du jeu vidéo mais plutôt une immersion dans une culture émergente, reflet de notre époque, où le visiteur est amené à s’interroger sur les enjeux et les problématiques de ce média populaire.

A travers un parcours ludique et pédagogique d’une trentaine de jeux tels que les célèbres Minecraft, Pac-Man, Super Mario Bros, GTA ou encore The Game of Life…Playtime invite le public à jouer et expérimenter le jeu vidéo. L’exposition convie intelligemment les néophytes à une initiation vidéoludique tout en offrant aux connaisseurs la joie de redécouvrir d’anciens jeux cultes ou d’en explorer de nouveaux. On peut notamment explorer les univers très poétiques et oniriques de jeux dits « slow game » (par opposition aux jeux vidéo grand public proposant de relever des challenges) comme Journey de Thatgamecompany (2012) et The Path de Tale of Tales (2010) où le joueur est libre d’explorer et de faire ses propres expériences sans minuteurs ou monstres à vaincre.

Thatgamecompany - Journey
Thatgamecompany – Journey

Néanmoins, l’enjeu principal de Playtime est pour la 1ère fois de considérer les jeux vidéo comme une culture populaire à part entière: un véritable phénomène de société dont le chiffre d’affaire a depuis longtemps dépassé celui de l’industrie du cinéma. Ainsi, l’exposition éclaire et met en perspective les questions philosophiques, éthiques, économiques et politiques de cet art. Ce voyage dans la culture du jeu vidéo ne laisse pas  indemne. En effet, à travers les 4 sections composant l’exposition, les visiteurs se retrouvent face à des terrains de jeux oscillant entre objectif pédagogique et propagande, entre l’utopie et l’utilité ou encore entre jeux ludiques et jeux sérieux dont la manipulation des joueurs questionnent les limites entre le réel et le virtuel. Par exemple, les jeux sérieux sont utilisés dans le cadre de campagnes politiques et programmes pédagogiques. Un des exemples les plus frappant est le cas du jeu ACTUV (TactisSimulator, DARPA, 2011) où le joueur est amené à chercher des stratégies pour réussir à régner sur les océans. Derrière ce jeu se cache la DARPA, le département américain en charge de la recherche et du développement de nouvelles technologies destinées à un usage militaire, qui va capter et exploiter les diverses stratégies mises en œuvre par les joueurs.

Sans porter de jugement, Playtime permet de mieux appréhender la complexité de cette culture reflétant si bien les propres complexités de nos sociétés modernes. Nous avons particulièrement apprécié la section consacrée aux identités alternatives qui s’établissent entre un joueur et son avatar : « Bodies and Minds ». Les jeux vidéo, en renforçant l’implication du corps dans l’interaction avec le jeu, brouillent progressivement les limites entre le corps de chair et celui pixellisé. L’installation Alter Ego de Robbie Cooper (2004-2010) permet de mieux comprendre ce que la construction d’une identité visuelle peut représenter pour un individu. On se rend compte que les avatars en disent long sur le rapport à l’identité de ceux qu’ils représentent! Les possibilités offertes par les jeux vidéo d’aujourd’hui rendent l’expérience des utopies et des émotions intenses, avec, bien évidemment, la préoccupation liée pour le joueur, à la perte de repères avec le réel.

Robbie Cooper - Alter Ego
Robbie Cooper – Alter Ego
Robbie Cooper - Immersion
Robbie Cooper – Immersion

Bien que les pires cauchemars de Georges Orwell ne relèvent plus de l’imaginaire, la vie réelle n’est pas encore devenu un jeu vidéo. Et puis, si le rêve, le divertissement et la critique sociale et politique incarnés par les jeux vidéos n’étaient qu’une nouvelle incarnation de ces mondes utopiques que l’Homme a toujours imaginé?

A vous de vous faire votre propre avis en allant découvrir Playtime – Videogame Mythologies. Vous avez jusqu’au 16 février 2014 !

 Playtime – Videogame mythologies est une exposition de la Maison d’Ailleurs (musée de la science-fiction, de l’utopie et des voyages extraordinaires, Yverdon-Les-Bains, Suisse), partie intégrante du programme GameCulture – Du jeu à l’art de Pro Helvetia (Fondation suisse pour la culture).

 

Plus d’information

 Exposition du 20/12/13 au 16/02/14

Les Champs Libres

10 cours des Alliés

35000 Rennes

www.leschampslibres.fr

 

 

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>