Circuits croises – Gwendal Le Flem et Justine Prigent

justine

Rendez-vous mercredi soir (30 octobre) dans le hall de l’Antipode MJC pour le vernissage de Circuit Croisés. Pour la troisième édition du dispositif « Court-Circuits » l’Antipode a sollicité Justine Prigent, illustratrice et Gwendal Le Flem, photographe pour suivre une série de concerts du Chapelier Fou en juin dernier.

« Aurélien qui avait suivi mes illustrations sur Rennes à coup de cœur et qui travaille à l’Antipode, m’a appelée pour me proposer de suivre les concerts du Chapelier Fou avec Gwendal ».

Pendant trois jours, le Chapelier Fou a parcouru les quartiers Champs Manceaux et Sarah Bernhardt pour proposer aux habitants des pauses musicales originales. L’exposition retranscrira les différents concerts qui ont eu lieu dans des lieux atypiques : l’espace social le « Café des Iles », le lycée Jean-Jaurès, la maison de Suède,  la crèche Louise Bodin, le Square Charles Dullin et chez une habitante de Rennes Sud. Ce court-circuit s’inscrivait dans le prolongement d’une résidence à l’école Jacques Prévert démarrée en janvier 2013. « L’Antipode cherchait à proposer un nouveau concept, une offre de culture différente et innovante ». Pour amener directement la culture au public qui n’a pas forcément l’occasion d’y accéder.

A la base le travail de Justine et de Gwendal n’avait pas vocation à être exposé, mais l’Antipode les a sollicités cet été pour réaliser une exposition témoignant de leur collaboration. « Gwendal avait beaucoup plus de photos que moi d’illustrations, on a donc cherché la meilleure façon de retranscrire le projet, par le choix des formats et des visuels que l’on voulait montrer ». A noter que l’exposition sera visible pendant 15 jours, soit jusqu’au 15 novembre.

Justine travaille comme illustratrice depuis deux ans maintenant, armée de sa tablette graphique. « Je suis allée au Festiblog et je me suis alors rendue compte que ce que je faisais, c’était de la BD numérique ». Vous avez sans doute aperçu sa patte au fil des pages de Rennes à coup de cœur. « Je fais principalement, hormis quelques faire-parts, des illustrations pour mon blog, ce qui me permet d’avoir une interaction avec les lecteurs. En plus de mon activité au sein du webzine Rennes à coup de cœur, j’ai également été contactée par une amie professeur d’Arts-Plastiques pour intervenir dans sa classe ». Aujourd’hui, Justine travaille à plein temps à côté de son travail d’illustratrice, ce qui l’oblige à sélectionner ses projets. « Mais j’aimerais beaucoup me lancer dans l’édition et dans l’illustration d’événements ».  Rendez-vous mercredi.

Les coups de ♥ de Justine à Rennes : La Poudrerie, le Gazoline & l’Antipode…

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>