Habitant(s) de la vie de guy

Diane
photo : Élise Ruellot

Depuis jeudi et jusqu’à aujourd’hui seulement, une série de portraits sera exposée sur le site de Guy Ropartz à Rennes, au cœur du quartier de Maurepas, lors de la présentation de « habitant(s) Spectacle pour un paysage» mis en scène par Benoit Gasnier et présenté pendant les Tombées de la Nuit. « Habitant(s) de la vie de guy » est l’initiative de deux rennaises, Élodie Quenouillère et Élise Ruellot en partenariat avec la compagnie « à l’envers ». Nous avons profité de l’occasion pour interrogés les fondatrices.

En mission de service civique depuis le mois de janvier sur le site de Guy Ropartz avec la compagnie « à l’envers », Élodie Quenouillère est en charge de l’accompagnement du public au sein des projets artistiques. « La compagnie à l’envers a pour volonté d’inscrire ses projets sur le territoire du quartier, mais plus largement sur le territoire rennais ». La vie de Guy est le nom donné à la résidence  de la compagnie « à l’envers » qui a duré de janvier à juillet. « Le nom vient tout simplement du site de la salle Guy Ropartz. C’est une façon de donner vie à ce lieu, que les gens puissent sentir que ce lieu est habité par Guy en permanence, leur nouveau voisin, et qu’il a envie de partager avec eux ».

L’exposition propose des portraits de ceux qui ont participé à la résidence. « Ce sont des artistes et des personnes gravitant autour de l’équipe, passant donner la main pour la cuisine, boire un café, partager un repas, participer aux ateliers, aux montages, aux spectacles…. ».

Afin de témoigner de cette vie et de l’énergie gravitant autour du projet de la compagnie « à l’envers », Élodie décide alors de s’entourer de la photographe Élise Ruellot et de monter ce projet artistique.  » Il me paraissait évident de capturer le visage de ces gens et naturellement de leur donner la parole. Plus qu’un souvenir j’avais envie de les faire exister dans un projet artistique et de mettre en lumière sur un pied d’égalité toutes ces personnes ayant participé à la résidence « la vie de Guy » ».

« habitant(s) de la vie de guy » est une série de portraits uniquement en noir et blanc, en numérique au format 30X30.

Joelle
photo : Élise Ruellot

« Ce projet photographique m’a permis d’exploiter mon travail de portraitiste, j’ai immédiatementt adhéré à cette collaboration artistique. Je me suis immergée dans la vie de la compagnie, afin de me faire connaître des habitants » explique Élise Ruellot. Les photos ont été prise dans un studio installé pour l’occasion. Les portraits ont été exposés au fil des photos, ce qui a permis de découvrir chaque jour l’avancement du travail. « Cette expérience a été un enrichissement artistique et humain très fort. »

Le projet doit amener les spectateurs d’imaginer qui sont les gens qui ont traversés cette aventure artistique et humaine pendant six mois.

Afin de susciter l’envie et la curiosité du public, Elodie et Elise ont déposé des portraits  dans des lieux clés de la vie rennaise. « Une sorte de jeu de piste dans toute la ville avec pour seul indice le site Internet de la compagnie « à l’envers » glissé discrètement dans un coin de l’image. »


Remerciements à : à l’envers, l’Aire Libre, Les Champs Libres, le Ty-anna, l’Arvor, le Café Laverie, le Gazoline, l’Artiste assoiffé, le Barzouge, leCcentre Social de Maurepas, Carrefour 18, Centre Hospitalier Guillaume Regnier, théatre Dromesko, Maryse Dault, Dominique Launat et l’ensemble des participants qui se sont prêtés au jeu!

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>