La Dinée, l’expérience collaborative, démocratique & artistique

Rennes est une ville où foisonnent initiatives et projets artistiques et créatifs. Le groupement d’artistes La Collective fait parti de ces associations dynamiques qui promeuvent la jeune création contemporaine. Nous avons rencontré Lise Lerichomme, membre du collectif, afin d’en savoir un peu plus sur cette initiative originale et innovante dans le champ de l’art contemporain : La Dinée, un repas mensuel pour le micro-financement de projet artistique.

Peux-tu nous présenter La Collective ? Pourquoi avoir choisi de créer ce collectif ?

La Collective est née de l’envie de 4 jeunes artistes, moi-même, Ophélie Naessens, Johanna Rocard et François Feutrie, de faire, produire, diffuser et échanger non pas autour mais dans la création. La vocation du groupement est de favoriser la mise en réseau et les échanges entre artistes, associations et structures engagées dans la création et la diffusion artistique. Il s’agit de réfléchir ensemble, de faire ensemble pour soutenir la jeune création. De là, nous avons souhaité mettre en place une initiative qui permettrait de rendre possible ce soutien de façon simple, conviviale presque familiale.

Comment définir ce soutien ?

La Collective se positionne comme un intermédiaire entre les artistes et un public hétéroclite souhaitant s’engager dans le soutien d’initiatives artistiques en allant plus loin qu’un simple soutien financier. La collaboration entre La Collective, les artistes et le public doit donner lieu à des échanges. Nous souhaitons sensibiliser aux réalités de la création et aux difficultés financières auxquelles sont confrontées les jeunes artistes. En effet, si aujourd’hui, l’art est souvent accessible gratuitement, il est important de prendre conscience du travail amont de l’artiste.

Ainsi, sur le concept américain des Detroit Soup, nous pensions que la meilleure façon de concrétiser nos envies et ce soutien artistique doit passer pas un repas autour d’une table. Cela permet la rencontre direct des publics et de la création et des créateurs. La Dinée était née et son concept aussi: proposer aux participants de devenir co-producteur de projets artistiques.

Concrètement, comment fonctionne La Dinée ?

La formule est simple : 1 repas, 1 lieu, 4 artistes, 30 participants, 1 projet micro-financé.

Le repas est la forme d’échange de la vie quotidienne la plus propice à la rencontre et à la discussion. Par ce biais, les artistes peuvent échanger de façon libre et directe, sans hiérarchisation, avec les participants. Nous souhaitions, avant tout, créer un moment de rencontre hors des espaces-temps classiques du réseau artistique (vernissage, exposition, conférence…).

Le repas se déroule dans un lieu inédit, tenu secret jusqu’à la dernière minute, et se construit en collaboration avec des partenaires tels que des galeries rennaises, associations et institutions culturelles, collectifs d’artistes. Au cours du repas, les 4 artistes retenus suite un l’appel à contribution présentent leurs projets auprès des participants qui ont la possibilité de soutenir le projet qui aura réunit la majorité des votes ! Pour la 1ère fois à Rennes, nous proposons de vivre une expérience démocratique de micro-financement artistique par le vote !

Nous annonçons le repas, une quinzaine de jours à l’avance sur notre site Internet. Il faut rester aux aguets car nous faisons le choix de le limiter à 30 convives afin qu’il y ait une proximité et un échange facile entre tous les membres.

Quels types de projets artistiques sont soutenus par La Dinée ? Comment faites-vous le choix entre toutes les candidatures ?

Les appels à projets sont ouverts aux arts visuels, numériques, sonores, performatifs, graphiques et au design. Ceux-ci peuvent être de natures très diverses : production de pièces, d’édition, de recherche, de promotion d’un événement artistiques etc…

Par exemple, des projets comme Bout De Camp et La Maison& , dont vous avez parlé dernièrement sur Rennes à Coup de Cœur, ont participé à La Dinée !

Nous souhaitons donner une chance à toutes sortes de projets artistiques. C’est la raison pour laquelle, il nous importe que le dossier de présentation soit simple et efficace. L’appel à projets ne nécessite ni CV, ni portfolio, ni lettre de recommandation, ni monographie !

Notre sélection s’opère sur la qualité du projet présenté et son caractère micro-finançable bien évidemment !

En conclusion ?

Nous espérons implanter La Dinée durablement sur le territoire rennais et favoriser l’accès à cette expérience à des publics variés et d’origines sociales diverses. Cette formule est une nouvelle façon d’aborder l’art contemporain et d’apporter une réflexion critique sur l’art et son financement.

Les lieux d’accueil variés et sans cesse renouvelés ainsi que les repas simples et inventifs tenus secrets jusqu’à la veille de l’événement permettent la surprise et la découverte de nouveaux horizons artistiques !

Restez éveillés, la prochaine opportunité d’apporter votre soutien à un projet ne devrait pas tarder ! Pour vous mettre l’eau à la bouche, voici un menu type : Bouillon asiatique à la coriandre, rouleaux de printemps aux jeune pousses et graines, riz aux légumes, sablés croquants et salade de fruits !

Plus d’information:

http://lacollective.over-blog.com/

Contribution au repas de 12 euros – Bénéfice reversé entièrement au projet rassemblant la majorité des votes

 

Nous remercions La Collective d’avoir pris le temps de nous recevoir! 

3 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>