Bouillants #4, art numérique, multimédia & citoyenneté

Affichages, publicités, articles de presse, réseaux sociaux ou encore bouche à oreille, les Bouillants sont partout dans la ville. Pour ceux qui n’auraient pas ouvert les yeux, ou qui seraient passés à côté de l’événement, on vous offre une petite session de rattrapage avec Gaëtan Allin, le directeur artistique de la manifestation.

Les Bouillants #4 pour le quatrième opus d’une série qui a débuté en 2009. « L’idée est née peu de temps avant la première édition. Au départ, il s’agit d’un projet de S.A.G.A, une société de production et d’événementiel qui voulait créer un espace de production ». Après un rapide passage à la mairie, le lieu « Les Bouillants » est trouvé, une ancienne laiterie, une bâtisse du 19e siècle tombée en désuétude… « On a alors travaillé sur un projet de réhabilitation de l’espace ». Pour ceux qui se demandent d’où vient le nom de la manifestation, vous avez la réponse. « C’est tout simplement le nom du lieu ». Une rencontre entre le maire de Vern-sur-Seiche, Gwenn Potard et Gaëtan Allin scelle le début d’une grande aventure. « L’objectif était d’implanter du lien social, de créer un espace citoyen mais également un espace en confrontation avec le quotidien. ». Être en phase avec le temps, opter pour une posture contemporaine amène nécessairement à aborder la question du numérique. Il a alors fallu s’interroger pour façonner cet espace d’expression. « On voulait un lieu de parole libre et engagé. Dès 2008, Rennes Métropole et la Région nous ont épaulés dans la mise en place de cet espace ».

Post Mortem – Jannis Kilian Kreft © Mathieu Aumard

Un an plus tard, après de multiples rencontres et des dossiers, le projet voit le jour. Pour cette première édition « test », il s’agit surtout de prendre la température. Pour éviter que cela parte dans tous les sens, les organisateurs s’arrêtent sur l’idée d’une thématique par an. En 2009 « Un regard sur la nature », en 2010 « Voir, se voir et être vu », en 2011 « Le corps dans le numérique » et enfin cette année le sujet des « Frontières ».

Si le cœur originel reste le lieu « les Vouillants » à Vern-sur-seiche, le projet a tout de suite pris une ampleur départementale, régionale, voir même internationale. « Quitte à réfléchir autour de l’art numérique, autant proposer un projet d’envergure. Nous voulions être en mesure de porter un projet ambitieux ». À titre d’exemple, une programmation et des réseaux internationaux, un travail en lien avec le monde de l’enseignement et de la recherche. Mais pour un projet de cet éclat, les Bouillants ont eu la chance de pouvoir compter sur l’expertise de S.A.G.A. « Dès la première édition les Bouillants étaient présents à Saint Brieuc et Rennes Métropole, à Brest l’année suivante et à la Maison de la Bretagne à Paris. La 3e année, on a mené un projet avec le Festival Art Rock et cette année on présentera d’ailleurs une co-programmation. »

Sans Armes Citoyens – Maurice Benayoun © Mathieu Aumard

Les artistes annoncés ont été choisis car leur travail répondait à la thématique donnée mais également pour leur rapport avec le numérique. Ce qui n’empêche pas de retrouver des artistes pluridisciplinaires. « L’art numérique est finalement un prétexte qui sert à alimenter une question qui nous ressemble fondamentalement. Mais on reste très libres. On ne recherche pas des artistes à la pointe de la technologie, qui évoluent dans un registre d’expression particulier. On a un horizon large ».

Cette saison le thème « Les Frontières » s’inscrit dans le contexte politique et géopolitique. « C’est une année de chamboulement international. C’est la première fois qu’il y a autant de structures étatiques qui remettent en vote leurs structures dirigeantes. C’est une thématique volontairement engagée. Et face aux premiers succès, c’est la preuve que l’on ne s’était pas trompé».

Autre précision, tous les événements liés au projet « Les Bouillants » sont gratuits, là encore, question d’engagement. « On voulait démocratiser l’accès à la culture de cet espace ».

Programmation, lieux, dates : retrouvez toute l’actualité sur le site Internet : http://www.bouillants.fr/
Bouillants #4 à Vern-sur-Seiche, laiterie Les Bouillants
Accès par le métro, arrêt La Poterie puis bus n° 59, 73 et 75 en direction de Vern-sur-Seiche
Ouverture du lundi au vendredi, de 10h00 à 18h00 / Week-end et jours fériés, de 14h00 à 18h00
Visite accompagnée sur réservation : 09 64 06 19 83
Entrée gratuite

1 Comment

Leave a Reply