Ost Berlin 94 MHz

Ost Berlin, c’est l’histoire d’une bande de copain qui en octobre 2008 décide de faire de la radio. « On avait entendu dire que Canal B recherchait des jeunes motivés, alors pendant trois mois on a essayé de faire des maquettes sans vraiment réussir à aller jusqu’au bout ». Qu’à cela ne tienne, ils partent voir Yvan, le papa de Canal B pour le convaincre de les lâcher tout de suite en direct. Le créneau du jeudi soir est bouclé et Rodolphe, Guillaume, Etienne et Léo se lancent dans l’aventure. Rodolphe est parti, remplacé par Martin, puis Florian est arrivé. Bref, une équipe pas figée pour un sous et aujourd’hui c’est surtout Etienne et Léo qui tiennent les commandes. Leur ambition ? Faire partager leurs trouvailles, la musique qu’ils aiment. « Cette année on est plus éclectiques que jamais, on passe de tout, du garage au dancefloor du moment que cela nous plaît ». 

Chaque semaine, les deux colocataires s’enferment dans leurs chambres respectives à la recherche des nouvelles pépites. « Jamais on a un morceau en commun, on ne dévoile surtout pas nos sources ».  Les disquaires n’existent presque plus aujourd’hui, donc c’est principalement sur Internet et les blogs qu’ils découvrent de nouveaux sons.

Mais pourquoi « Ost-Berlin » ? « Nous sommes revenus d’une semaine à Berlin, c’était en quelque sorte un voyage initiatique au coeur de l’émulation musicale. On souhaitait appeler l’émission Ost Kreuz, mais Yvan nous a dit que personne ne comprendrait, donc c’est Ost Berlin qui est ressorti ». Seul bémol avec la radio, difficile d’avoir une vision sur le nombre d’auditeur. « On se dit que ça va de la personne dans sa voiture à celle qui fait la vaisselle ». A une époque, Ost Berlin faisait gagner des CD et les portait directement chez les gens « On s’est retrouvé à en livrer un au patron d’un bar à Orgères ! Cette interactivité avec les auditeurs nous plaisait ».

Mais leur implication au sein de la radio Canal B va au delà. Etienne est trésorier et Léo membre du CA depuis maintenant deux ans. « Si on pouvait être un jour payé pour écouter de la musique et faire de la radio, alors là on signerait tout de suite ». Depuis les débuts, la radio a évolué. « On a gagné en maturité et on arrive à mieux gérer ». Parmi les projets dans les cartons, l’équipe d’Ost Berlin aimerait organiser une soirée pour les cinq ans de l’émission. « Une soirée qui soit à l’image de ce que l’on fait. A la fois des groupes de rock et des DJ ». 

BONUS : Les coups de coeur d’Etienne : La terrasse du petit coin, la cave du Tifany’s pour les matchs du stade rennais et les galettes saucisses du marché des Lices (selon Léo : La BU de Rennes 1, la tribune Ouest France du Stade de la Route de Lorient et la XBOX). Les coups de coeur de Léo : Blue Box, Crazy République et H&M (selon Etienne : sa télé, son lit, sa douche). 

– La Playlist Ost Berlin pour Rennes à coup de coeur – 

6th Borough Project – Do It To The Max
Punks on Mars – Down at the Club
Antwon – Helicopter [2012]
Chevalier Avant Garde – YOUNG
Edit Murphy – Mercy
Foxygen – Take the Kids Off Broadway – 02 Make It Known
Francisco – Disco Wizard (Space Mix)
Going Back to Cali (Viceroy _Jet Life_ Remix)
Rip – Hawaii94
Hi It’s Me, Baby (Prod. Hot Sugar) Big Baby Gandhi
I Can’t Help It – The Miracles Club
Jack Rollin’ – Fort Romeau
Kiss – Knight One
Monte Carlo – Le Chevalier
Italo Journey Part I – Luke Million
Hotel Home – Molly Nilsson
Tropic Fruit – polographia
All I Wanna Do – Splashh
Ssaliva – Moonblood ft. Jeremia Jae.
Todd Terje – Inspector Norse
Bulbform – Trust
Pinkie Promise – Twin Steps
Wadsworth – Lime And Pink (Original Mix)

Télécharger ici

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>