« Laisse Béton » par Poch et Rock

Jeudi 13 octobre 2011. Normalement cette journée était dédiée au festival Cultures Electroni[k] mais avec le vernissage de « Laisse Béton » il fallait bien faire une entorse à notre régime électronique et embarquer pour l’univers de Poch et Rock. A quelque mètres de la galerie, les deux trottoirs qui se font face sont noirs de monde. Les gens se sont déplacés en nombre saluer la nouvelle exposition de la Galerie. Des étudiants en arts, aux artistes, passionnés et amateurs rennais, DMA était un peu the place to be en ce début de jeudi soir. Mais tant d’affluence n’est pas dû au hasard, mais à la reconnaissance de Poch que l’on ne présente plus à Rennes. La collaboration de cet artiste graffeur influencé par la culture rock avec Rocky Rock ne date pas d’hier. En témoigne la publication en 2006 de l’ouvrage « Poch&Rock- Teenage Kicks » qui retrace leurs travaux. Après la soirée à lUBU et l’exposition « Rennes 1981 » l’an dernier, Poch revient de plus belle avec son nouveau bébé « Laisse Béton ».

Poch et Rock nous invite à découvrir leur monde dans la galerie DMA. Au menu de l’expo : la jeunesse, les figures et les stéréotypes de cette époque et la banlieue sous un angle amusé. Sans se prétendre artistes à message et  sans volonté de devenir les portes paroles de la banlieue, «ils la tournent en dérision avec une certaine tendresse, plutôt que de la porter en étendard».

Neuf œuvres sont exposées : vidéo, pochoir, aérosol, canevas, photos et une qui a tout particulièrement retenu notre attention : « Cendrillon du Ghetto », une collaboration avec Thomas Dellys, Gregory Parsy, Erwan Mevel, Joséphine Gravis et Frédéric Laroche. Une moto/cygne fascinante, sur laquelle on aimerait bien rouler…On a demandé ce n’est pas possible mais avec quelques modifications, ça pourrait être envisageable. L’œuvre pop et kitch à souhait vaut le détour. Pour ceux qui ont raté le vernissage, laissez vous porter au 23 rue Châteaudin à DMA Galerie. C’est cool et c’est ouvert du mardi au dimanche et visible jusqu’au 23 décembre. Pas d’excuses pour la manquer…

4 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>