Interview Daniel Maloso @Fake

Retour en arrière, à la Fake le mercredi 1er juin. Jabba 2.3, Jennifer Cardini et Daniel Maloso investissent l’Etage pour une soirée spéciale Kompakt. Daniel Maloso, artiste du label Cómeme fait son premier passage en France. D. Maloso, né à Monterrey au Mexique, représente la nouvelle ère de jeune Dj producteur Latino américain. A son actif, des collaborations avec les plus grands à l’instar de Matias Aguayo. Le musicien touche à tout, ingénieur audio, producteur, acclamé dans les clubs européens, nous a fait l’honneur de répondre à nos questions.

C’est la première fois que tu viens jouer en France, comment te sens-tu ?
Mon premier passage en France oui. Mais je suis déjà venu ici pour visiter Paris, Marseille et Nice. Ce sont des villes que j’aime beaucoup, j’apprécie cette culture latine que dégage la France. Je ressens de la chaleur humaine comme les « Latinos ». Je suis très content de jouer pour la première fois en France.

Quel est ton parcours avant de devenir DJ ?

J’ai 26 ans aujourd’hui et je fais parti de Kompakt Record, avant de faire du son, je jouais dans un groupe de Rock Punk au Mexique (rire). J’ai commencé la musique électronique en 2009.

Mexicain d’origine peut nous expliquer le développement de la musique électronique dans ton pays ?
Au Mexique, il y a un certain décalage entre les grandes villes et les plus petites villes. L’électro se développe beaucoup dans les grandes et reste quasi inexistante dans les autres. Les clubs n’affichent pas leurs dates comme en Europe, mais cela reste très ponctuel et bien ciblé.

Quel est ton lieu « coup de cœur » au Mexique ?
Topaz de Luz, le seul et l’unique endroit de Monterrey où tu as l’occasion d’écouter de la musique électronique. Là bas, ce qui est très en vogue, c’est la Guaracha Tribal.

As tu des projets en poche ?
M’investir de plus en plus dans le label Cómeme et travailler sur un album, ainsi que sur des remix.

Si tu ne jouais pas, que ferais-tu  ?

Du design.

Une prochaine date en France ?
Je dois jouer très prochainement à Paris, pour ma deuxième date en France. Au Social Club le 25 juin.

Où as-tu l’habitude de jouer  ?

Généralement je joue en Europe ou bien en Amérique du nord et Amérique du sud.

Ton meilleur souvenir  ?
Une soirée illegale dans le Rhein Park à  Köln, entre copains, l’été dernier.

Un dernier mot pour les lecteurs de rennes a coup de cœur ?
Keep it real !

AA

Ritmo Especial & Colt Seavers Live! @ Topaz Deluxe, Mty, Mex 2009 by Daniel Maloso

1 no doy nada by Daniel Maloso

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>